Le Voyage Du Miel : Des Fleurs Aux Pots

Lorsque les premières fleurs apparaissent, les abeilles butineuses débutent leur intense va-et-vient entre les champs et les ruches pour recueillir méthodiquement et inlassablement les nectars des fleurs (mais également le Pollen et l’eau indispensables à la survie de la colonie). De retour à la ruche, les abeilles butineuses livrent leurs récoltes aux abeilles manutentionnaires, car toutes les abeilles n’ont pas le même travail selon leur âge. Ces abeilles manutentionnaires se transmettent de l’une à l’autre directement le nectar, jusqu’à son lieu de stockage : l’une des alvéoles de la ruche. Cette circulation du nectar entre les abeilles, permet au Miel de s’enrichir, car à chaque passation du nectar, les abeilles l’enrichissent avec des enzymes. Lorsque le Miel est prêt, il est déposé dans une alvéole recouverte de cire. Commence alors, le travail des apiculteurs de MIELIZIA. Après plusieurs mois passés à prendre soin des abeilles, l’apiculteur récolte les cadres remplis de Miel. Il désopercule la cire déposée par les abeilles pour conserver le Miel dans les cellules, c’est-à-dire qu’il enlève la pellicule de cire qui retenait le Miel. Les cadres de ruche sont placés dans un extracteur de Miel. Cette centrifugeuse électrique permet d’extraire le Miel des alvéoles sans les endommager. Le Miel est ensuite collecté, puis stocké dans un récipient de décantation pour éliminer les éventuelles impuretés (petits résidus de cire…) : il s’agit du processus de filtrage. Le Miel est ensuite laissé au repos dans des cuves (la maturation). Après des contrôles minutieux, le Miel est prêt à être emballé (le conditionnement), puis dégusté.